LE JOURNAL EN PDF

Cliquez sur l'image
pour lancer le téléchargement
du journal de la semaine.

Saint-Affricain du 10_17_2018

Fichier pdf (4/5Mo)

Recherche
Acrobat Reader

Utilisez Adobe Reader pour visualiser les fichiers PDF du Saint-Affricain.
Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous.

Télécharger acrobat  reader

Bannière

PostHeaderIcon Actualités

Journal du 23 septembre 2015 - Article en page 15


Balade historique Saint-Affricaine

Vinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo SliderVinaora Nivo Slider

L'association «St-Affrique Racing Team» a été constituée en janvier 2014 dans l'objectif de créer un rallye. C'est une manifestation qui demande une organisation très compliquée en lien avec la fédération et qui prendra plus de temps que prévu. Du coup « nous avons décidé de proposer une autre manifestation avant ce rallye. Il s'agit d'une balade historique ouverte aux véhicules anciens de tourisme et sportif avant les années 90 et des véhicules d'exception » expliquaient Loïc et Yannick. Elle se déroulera sur toute la journée du 18 octobre au départ de St-Affrique. De 8 h à 10 h vérifications administratives et techniques au Café du Jardin, les véhicules étant exposés place Foch. A 10 h départ pour une boucle de 150 kilomètres dans les hauts cantons du pays de l'Hérault en passant par la croix de Mounis. Retour à St-Affrique place Foch où les véhicules seront exposés pendant le repas pris en commun, réalisé par le Pont Neuf. Ensuite, départ pour une boucle de 60 kilomètres dans la région avec visite des caves. Un lot de bienvenue avec des produits du terroir ainsi que les plaques de la balade seront offerts aux participants.

Seulement 40 véhicules pourront prendre le départ de cette balade, alors, dépêchez-vous de vous inscrire auprès du président Yannick Jammes au 06 11 13 66 82 ou par mail Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .

Pour plus d'infos page facebook du club /rallyedupayssaintaffricain

Le bureau est composé de Yannick Jammes, président, Aude Rayssac secrétaire et Loïc Roblin trésorier.

Mis à jour ( Mercredi, 23 Septembre 2015 12:17 )

 

Journal du 23 septembre 2015 - Article en page 9


11èmes journées généalogiques de l'Aveyron

Livre et l’exposition « Saint-Jean d’Alcapiès, Saint-Jean-et-Saint-Paul, des femmes… des hommes… et leurs racines…».

Cette exposition sera hébergée dans la salle Renaissance du Fort de St Jean d’Alcas, jusqu’à la fin du mois d’octobre. Les planches exposées sont extraites du livre du même nom qui sera en vente à la mairie, au Syndicat d’Initiative et à St Paul des Fonts, ainsi qu’au CGA 16 Bd de l’Ayrolle à Millau, au prix de 22 €.

Deux fort intéressantes communications ont ensuite été présentées, l’une sur « Joseph MAZEL, premier historien de St Jean d’Alcapiès (par Jean DELMAS, conservateur général du patrimoine) et l’autre sur « les fouilles archéologiques du site protohistorique de Touriès à St-Jean et St-Paul » (par Ph. GRUAT, Directeur de service archéologique de l’Aveyron).

 

Journal du 23 septembre 2015 - Article en page 9


La zone du Mialaguet

Lors de ce même point presse, Alain Fauconnier et Michel Bernat ont abordé le sujet de la zone du Mialaguet, à la sortie de Vabres l’Abbaye, en direction d’Albi. Ce projet, lui aussi très controversé, finira par voir le jour à partir du second semestre 2016.

En quoi consiste-t-il ?

La ZAC du Mialaguet, où se trouvent les serres et le magasin Fizes, n’est occupée, à l’heure actuelle, qu’à 50%. Le projet serait de consacrer dans ces sept hectares, une partie pour l’agriculture à proprement parlé et une partie pour l’artisanat. A ce jour, la communauté de communes possède 50% des terres qui serviront à ce projet. Les études seront finies d’ici décembre 2015 et la maîtrise foncière est en cours sur les deux zones.

Même si ces terres sont proches de la rivière, « elles ne sont pas classées en zone inondable et seront à vocation agricole ». L’aménagement des deux zones se fera dès le second semestre, du moins sur les terres déjà achetées par la communauté de communes du Saint-Affricain. « L’objectif est de créer de l’emploi et de dynamiser l’économie dans ce secteur géographique » souligne Michel Bernat.

 

Journal du 16 septembre 2015 - Article en pages 16 et 17


ET DANS LES AUTRES PAYS D’EUROPE ?

« L'Europe, c'est la paix », répètent depuis des décennies ses défenseurs; mais c'est paradoxalement sur le chemin de cette paix que des milliers de malheureux trouvent la mort. Un paradoxe insoutenable dès lors que les images bousculent la tranquillité du spectateur, soulignant au passage l'inaction politique transformant l'impuissance en culpabilité.  L’absence chez la plupart de ses dirigeants de raison et de courage, incapables (ou coupables ?) d'avoir défini quand il était encore temps une position claire, commune, et conforme à ses principes fondateurs, montrent de l’Europe des 28, l'image d’un continent vieillissant et indécis… Jean-Claude Juncker a annoncé mercredi de nouvelles mesures, visant à répartir entre les états membres 120 000 migrants supplémentaires… 80 000 de moins que ceux préconisés par l’UNHCR…

Nous ne passerons pas en revue tous les pays composant l’Union Européenne, vingt-huit pays membres avec des histoires différentes n’ayant pas forcément le même avis sur le sujet : plusieurs réunions ont eu lieu le vendredi 4 septembre partout en Europe qui donne ainsi l’impression de se mobiliser… Les élans de générosité se sont multipliés, mais à côté des gestes humanitaires, la crise a donné lieu à des réactions beaucoup moins altruistes.

Mis à jour ( Mercredi, 16 Septembre 2015 09:29 )

Lire la suite...

 

Journal du 16 septembre 2015 - Article en page 13


A qui s'adresse ce système ?

Il s'adresse aux personnes habitant ou possédant un bien en zone inondable, une entreprise se situant en zone inondable.

 

Informatique et libertés

Les informations recueillies font l'objet d'un traitement informatique destiné à informer la population de la survenance d'un danger imminent affectant sa sécurité. Les destinataires des données sont les services compétents de la ville de St-Affrique. Conformément à la loi "informatique et libertés" du 8 janvier 1978 modifiée en 2004 vous bénéficiez d'un droit d'accès et de rectification sur les informations qui vous concernent, que vous pouvez exercer en vous adressant au service urbanisme. Vous pouvez également pour des motifs légitimes, vous opposer au traitement des données vous concernant.

Vos données resteront strictement confidentielles et ne seront utilisées que dans le cadre d'une alerte inondations. Ces données ont fait l'objet d'une déclaration auprès de la CNIL (Commission Nationale d'Informatique et des Libertés).

 

Un système testé

Un test sera effectué tous les ans afin de maintenir un niveau de vigilance et de supprimer les numéros ne répondant pas au message.

Mis à jour ( Mercredi, 16 Septembre 2015 08:22 )

 
<< Début < Précédent 21 22 23 24 25 Suivant > Fin >>

Page 24 sur 25