LE JOURNAL EN PDF

Cliquez sur l'image
pour lancer le téléchargement
du journal de la semaine.

Saint-Affricain du 10_18_2017

Fichier pdf (4/5Mo)

Recherche
Acrobat Reader

Utilisez Adobe Reader pour visualiser les fichiers PDF du Saint-Affricain.
Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous.

Télécharger acrobat  reader

Bannière

PostHeaderIcon Actualités

Journal du 23 mars 2016


Le Vendredi Saint

Le Vendredi Saint est le vendredi suivant le dimanche des Rameaux, c'est le jour de la mort de Jésus-Christ sur la croix. C'est le jour le plus triste et le plus sombre de la chrétienté. Ce jour là toute viande est strictement interdite, certains même observent un jeûne complet

Ce jour là les chrétiens du monde entier suivent le Chemin de Croix de Jésus-Christ. Chaque station est l'occasion de rappeler une étape importante de son calvaire et de prier. Dans certains pays, cela donne lieu à des actes de piété extrêmes conduisant les chrétiens à se flageller, voir même à se faire crucifier.

Toute la journée du vendredi saint est consacrée à la commémoration de la Passion du Christ : à savoir son supplice et sa mort sur la croix. Le jour du vendredi saint, les croyants revivent le supplice de Jésus Christ en revivant chaque étape, appelées stations. Le vendredi saint est une succession de messes et de prières dont le point culminant est la procession rappelant le Chemin de Croix de Jésus jusqu’à sa mort sur la croix.

L’église catholique recommande le jeûne et l’abstinence le jour du vendredi saint ou au moins de manger maigre.

Que soit en plein air ou à l’intérieur de l’église, les catholiques suivent une procession de stations retraçant la mort de Jésus Christ. Chaque station correspond à une scène marquante de la « Passion du Christ ». Cette procession s’appelle le Chemin de Croix. Les croyants se déplacent en procession d’une station à une autre. Une croix en bois nue est portée durant tout le Chemin de Croix.

La procession se fait principalement sur la lecture du récit de la Passion du Christ selon saint Jean. La procession et la lecture de la passion sont une façon pour les catholiques de s’unir aux souffrances et au sacrifice de Jésus Christ.

C’est un jour de deuil pour les catholiques, les statues ou représentation du Christ sont voilées et les églises sont dépouillées. Mis à part l’onction et la pénitence des malades, les sacrements sont interdits. Les hosties destinées à la communion ont été consacrées la veille.

Le vendredi saint n’est pas un jour férié, sauf en Alsace et en Moselle, en raison d’un concordat hérité de la loi organique du Reich, durant l’occupation allemande de 1871 à 1918.

Mis à jour ( Mercredi, 23 Mars 2016 11:17 )

 

Journal du 23 mars 2016 - Libre opinion en page 6


Comptez les képis blancs : la réaction du président de la Communauté de communes Larzac et Vallées

Christophe LABORIE a tenu à s’exprimer sur cet épiphénomène qui tente d’émerger sur les réseaux sociaux ces jours-ci et qui a provoqué des reportages de FR3 ou de TOTEM. Un collectif y dénonce l’arrivée de la légion et incite les riverains à dénoncer les légionnaires évoluant hors du camp et à « compter les képis ».

D’habitude, j’évite de réagir sur ce type d’initiatives Par essence, je respecte toutes les opinions.

Alors, je ne sais pas si c’est le fait de voir notre hymne national joué au Stade de France par la Musique Principale de la Légion Etrangère, avant le « crunch » France-Angleterre, ou une anecdote ridicule qui m’a été rapportée hier soir, mais il m’a semblé utile de m’exprimer sur ce sujet. En effet, le 19 mars, anniversaire des Accords d’Evian, de nombreuses cérémonies commémoratives dans le département ont eu lieu pour rendre hommage aux 25000 jeunes tombés en Algérie. Or, dans l’un de nos villages, un ancien combattant s’est fait violemment aborder par un riverain qui lui reprochait d’être sorti de son camp, et le justicier de rappeler que la Légion devait rester sur le Larzac ! Stupéfaction de l’ancien combattant de plus de plus de 70 ans, qui arborait certes un béret vert, mais pas celui de la Légion, celui des Commandos Marines ! Cet incident illustre bien la stupidité de l’injonction et le danger que cela représente lorsque cela influence des esprits faibles et visiblement mal renseignés !

Je connais bien le dossier concernant l’implantation de la 13e DBLE sur le Larzac, j’ai même assisté à la toute première entrevue à ce sujet Je sais donc très bien ce qui s’est dit depuis le début : pas d’extension du camp militaire et respect des accords en cours : un point c’est tout . Il n’a jamais été question que les légionnaires restent cloitrés dans l’enceinte du camp !

Il faut donc raison garder : en pleine crise économique, où l’état essaie de réduire son train de vie, on n’aurait pas recréé un régiment pour le plaisir ! C’est bien que la situation mondiale l’exigeait, car la démocratie en général et la France en particulier étaient en danger….

Si les créateurs de la page Facebook s’étaient un peu documentés, ils sauraient que le camp est réservé au tir depuis 1981, et que l’on ne peut circuler dans les champs de tirs pour des raisons de sécurité (munitions non explosées, déchets de tir, etc..)…les zones inutilisées du camp sont concédées par les militaires au pacage d’agriculteurs riverains…il ne reste donc que très peu de place pour aguerrir les jeunes recrues : ils courent donc à l’extérieur et s’entraînent à marcher dans les conditions réalistes de leurs futures missions, avec sur leur dos l’équipement et les armes – leurs outils de travail- sans munitions, pour les habituer à progresser avec un poids proche de la réalité sur le dos ! Un point c’est tout

Ils utilisent le domaine public, routes, chemins communaux et sentiers de grande randonnée, contactent les mairies pour connaître les endroits à éviter et ne pas gêner les agriculteurs locaux… Alors restons raisonnables et accueillons bien nos nouveaux arrivants

Recourir à des procédés de délation est indigne de personnes qui se proclament défenseurs de la liberté.

Et pour conclure, en plus de cet ennemi maintenant désigné par nos gouvernants, j’en vois d’autres plus sournois : le déclin économique de notre territoire et la désertification de nos villages : la 13e DBLE et ses familles viennent aussi nous aider à les combattre et plus les soldats découvriront notre belle contrée lors de leurs marches et plus ils auront envie d’y installer leurs familles.

C’est un aveyronnais de toujours qui le dit ! Bienvenue à La Légion Etrangère !

Christophe LABORIE

Président de la Communauté de Communes Larzac et Vallées

Mis à jour ( Mercredi, 23 Mars 2016 11:10 )

 

Journal du 16 mars 2016


STAGE DE KRAV MAGA REUSSI

C'est pas moins de 40 personnes qui ce sont réunies dimanche dernier à l'occasion du stage de Krav maga spécial combat à Saint-Affrique.
Cette journée organisé par le club "Krav Maga et Préparation Physique - 12" et animé par David Allouche (Ceinture noire 4° darga - instructeur au club de Mauguio Montpellier) fût un très bon moment d'apprentissage pour les élèves du club KMPP-12, mais aussi pour les non licenciés venues découvrir la discipline ou encore les pratiquants des clubs voisin (Agde, Mauguio, Béziers, St-Chely d'Apcher).
Après un repas pris en commun, les stagiaires ont pendant un peu plus de 3h00, travailler des enchainements typique de pieds, poings, coudes, genoux et découvrir des exercices à la sauce Krav Maga.
Stephen Morosowsky (responsable technique du club KMPP-12, ceinture noire 3° darga) est très heureux de cette journée et remercie chaleureusement David Allouche (son premier professeur de Krav Maga) pour son intervention, chaque stagiaire pour leur bon esprit, leur sérieux et leur bonne humeur. Il remercie également la commune de Saint-Affrique et le Comité des sports pour la mise à disposition du Gymnase.
Pour toutes questions concernant les cours de Krav Maga ou de Préparation Physique proposé par le club KMPP-12, vous pouvez contacter Stephen au 06.84.75.25.58 ou par mail à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ou bien vous rendre sur le site internet du club : www.kmpp12.com

 

Journal du 16 mars 2016


RÉSULTATS CHEZ LES JEUNES

U 9 – U 11

Plusieurs plateaux se sont déroulés à Vabres, Millau et La Cavalerie. Les jeunes sont enchantés, les progrès sont réels.

L’avenir du SSA est bien assuré.

U 13

Equipe I RODEZ II : 3 SSA : 0

RODEZ III : 1 SSA : 2

Matches difficiles contre les 2 équipes ruthénoises, mais très bon résultat face à la III qui permet à l’équipe de se classer 5ème sur 16 dans cette poule de très bon niveau.

Equipe II SSA : 0 FOISSAC : 1

SSA : 0 FIRMI : 4

L’équipe II s’est bien battue malgré 2 résultats négatifs.

U 15

Equipe I 1/8ème de finale Coupe du Midi

BALMA (Angleterre) : 4 SSA (France) : 0

La belle aventure en Coupe du Midi s’arrête donc en 1/8ème de finale. Face à la meilleure équipe rencontrée cette saison, et de plus sur un terrain difficile, la barre était vraiment trop haute.

Et pourtant, avec beaucoup d’abnégation, l’équipe va résister toute la 1ère mi-temps (0-0).

Physiquement, la 2ème période va être bien plus dure et Balma va marquer à la 50ème et 65ème.

Malgré cela, les jeunes ne vont rien lâcher et n’encaisseront les 2 autres buts que dans les arrêts de jeu. Félicitations à tout le groupe et à l’entraîneur Anthony MOURAO. Ils ont porté dignement les couleurs du SSA et celles de la France.

 

U 15

Equipe II DRUELLE : 1 SSA : 1

Bon match nul en déplacement pour cette bande de copains.

CHAMPIONNAT U17 : SSA /ESPOIR FOOT 88 : 1-3

 

Logique défaite pour nos joueurs ce week-end dans la mesure où les jeunes stadistes n’ont pas su mettre les ingrédients nécessaires pour remporter la victoire. En effet seul quelques joueurs ont mis assez d’implication pour s’opposer à une valeureuse équipe qui eux avez beaucoup plus d’arguments a faire valoir. Dès la première minute les « ségalis » ouvre le score sur un corner bien repris de la tête ne laissant aucune chance à notre gardien. Que dire de la suite, nos joueurs ont beaucoup de mal à contrer les attaques adverses bien aidé il est vrai par les rafales de vent qui accule le ssa dans son camp. Deux nouveaux buts marqués par ESPOIR FOOT clôtureront cette mi-temps.

0-3 à la pause ça semblait difficile de revenir au score. Un peu de révolte de notre part permirent à GAUTIER LIBOUREL de réduire la marque. A la fin de la rencontre tout le groupe U17, semblait déçu par ce « non match » que l’équipe à fourni. Il faudra vite ce ressaisir sans quoi la fin de saison pourrait être pénible…

Prochain match samedi à DRUELLE en coupe de l’Aveyron.

 

WEEK-END PROCHAIN

Vendredi 18 mars

Séniors II reçoivent Bozouls à 21 h 00 au Municipal

Samedi 19 mars

U 11 se déplacent à Vabres et à Agen

U 13 équipe I se déplace à Flavin contre Espoir Foot et JS Levezou

U 13 équipe II se déplace aux Costes Gozon contre Onet III et Onet II

U 15 équipe I reçoit Malause à 16 h 00 au Municipal

U 15 équipe II reçoit Foot Vallon à 18 h 00 à Vendeloves

U 17 en Coupe se déplacent à Olemps

U 19 se déplacent à Castres

Séniors I reçoivent Castelginest à 20 h 00 au Municipal

Séniors III se déplacent à Coupiac à 20 h 00

Mis à jour ( Mercredi, 16 Mars 2016 07:49 )

 

Journal du 16 mars 2016


Victoire des cadets de l'entente lors du dernier match à domicile

Sur le terrain champêtre de Camarès, l'entente Sud-Aveyron rugby cadet s'est imposée face à Nord Tolosan sur le score de 10 à 7. En première période, avec l'appui du vent, les haut-garonnais dominent outrageusement les sud-aveyronnais. La défense locale, très bien organisée autour du capitaine Aldo Bosc, repousse les assauts de l'équipe de Nord Tolosan. A la 20ème minute, sur une des rares incursions dans le camp adverse, l'entente Sud-Aveyron obtient une mêlée à 5 mètres de la ligne Haut garonnaise, la première ligne, composée de Grégory Cuq, Rudy Vasseur et Emilien Maraval, met la pression sur son adversaire qui cafouille le ballon et se fait contrer dans l'en-but par le troisième ligne Thomas Berthomieu. Sur la mêlée suivante en faveur des Sud-aveyronnais, le pack local enfonce son vis à vis, Aldo Bosc aplatit en moyenne position. Guillaume Cambon réussit la transformation malgré le vent. Dans la foulée, Nord Tolosan égalise suite à un exploit personnel du n°12 et surtout un festival de placages manqués des trois-quarts locaux. En seconde période, avec l'appui du vent, l'entente Sud-Aveyron prend la match à son compte et multiplie les enchainements sans pouvoir scorer par excès d'individualisme. A cela se rajoute des mauvais choix de jeu, des fautes de mains à profusion, deux en-avant dans l'en-but (Aldo Bosc et Alexis Artis) et une défense adverse qui ne rompt pas. A la 40ème minutes, le salut de l'entente vient de l'arrière Guillaume Cambon qui réussit une pénalité des 45 mètres. Sur le renvoi, Nord Tolosan perturbe le jeu des Sud-Aveyronnais et se crée de réelles occasions d'essais. Il faut un placage dévastateur, à la régulière, du seconde ligne Bruno Rivier sur le capitaine adverse pour remobiliser les jeunes ententistes trop fébriles au moment de scorer. Jusqu'au coup de sifflet final, Nord Tolosan joue tous les coups sans pouvoir réduire le score. Au final 10 à 7 en faveur de l'entente Sud-aveyron. Les entraineurs Daniel Auriol, Guillaume Maraval, Michel Da Silva et Pierre Paliès souhaitent un prompt rétablissement à Emilien Maraval suite à sa nouvelle blessure au pouce. Ils auront l'occasion de rappeler lors des entrainements de la semaine à venir que le rugby est un sport de combat collectif qui exige de l'humilité, de la générosité, de la bravoure et de la confiance envers son partenaire. Qu'un joueur de rugby ne peut succomber au culte de soi car il sait qu'il n'est rien sans les autres. Qu'il faut se reprendre collectivement avant les phases finales afin d'éviter un échec cuisant.

Mis à jour ( Mercredi, 16 Mars 2016 07:37 )

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 10 sur 24