LE JOURNAL EN PDF

Cliquez sur l'image
pour lancer le téléchargement
du journal de la semaine.

Saint-Affricain du 12_13_2017

Fichier pdf (4/5Mo)

Recherche
Acrobat Reader

Utilisez Adobe Reader pour visualiser les fichiers PDF du Saint-Affricain.
Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous.

Télécharger acrobat  reader

Bannière

PostHeaderIcon Actualités

Journal du 18 mai 2016


Statistiques du premier trimestre 2016

Sur 36 accidents recensés en 2016 on peut noter que 13 ont eu lieu sur la voirie communale (1 tué), 21 sur le réseau départemental (2 tués),1 sur la RN88 (0 tué) et 1 sur l’A75 (0 tué). 9 des 36 accidents ont eu lieu pendant des week end (samedi, dimanche, veille de fête et jourde fête), les 27 autres se sont produits en semaine (soit 75 % avec 3 tués) 10 accidents (soit 28 % avec 1 tué) ont eu lieu dans la matinée, 15 accidents (soit 42 % avec 0 tué) dans l’après-midi, et 11 la nuit (soit 30 % avec 2 tués).

Lorsqu’on analyse les causes on constate d’abord le non-respect des règles de priorité (12 acc, 33 %, 0 tué), la vitesse non maitrisée (10 acc, 28 %, avec ou sans perte de contrôle, 2 tués) et la conduite sous emprise de l’alcool (4 acc, 11 %, 1 tué).

Quant aux présumés responsables, 12 sont des femmes (33 % avec 1 tué), 24 des hommes (67 % avec 2 tués). Et sur les 36 accidents, 30 sont conducteurs de véhicule léger (2 tués), 1 d’engin agricole (0 tué), 1 de moto (0 tué), 3 de cyclomoteur (0 tué) et 1 de voiturette (1 tué).

D’autre part, les conducteurs dont l’âge est inférieur à 25 ans sont présumés responsables de 9 accidents (soit 25% avec 1 tué), ceux entre 25 et 65 ans de 18 accidents (soit 50% avec 2 tués),9 accidents incombent à un sénior de + de 65 ans (soit 25% avec 0 tué).

Enfin, 2 piétons ont été impliqués parmi les 50 victimes des 36 accidents constatés (soit 4 %des victimes), chiffre en baisse par rapport au 1er trimestre 2015 (5 piétons, 12% des victimes).Et parmi les 3 victimes tuées des 36 accidents corporels, on dénombre 3 conducteurs de VL.

Mis à jour ( Mardi, 17 Mai 2016 14:15 )

 

Journal du 11 mai 2016


DUT Information Communication rapatriement sur St-Affrique ?

Mis à jour ( Jeudi, 12 Mai 2016 06:11 )

 

Journal du 11 mai 2016


Les élèves de 4ème EGPA ont travaillé sur le thème de l'esclavagisme

Lors de la projection du court-métrage on a pu retenir des phrases fortes écrites par les élèves. «Des ronds de métal brillants qui semblaient avoir de la valeur pour l'homme blanc», «un air irrespirable et des odeurs intolérables», «le marché de St-Domingue était prêt à nous accueillir», «quand j'ai vu l'homme blanc, j'ai compris qu'il serait mon ennemi»...

M. Breyton sous-préfet rappelait que «l'important dans ce concours est de participer, c'est une belle réalisation qui a demandé beaucoup de travail. Je félicite aussi les professeurs qui vous ont encadré. Vous pouvez être fiers du résultat, cela vous a permis de grandir». Il rappelait des dates sur la lutte contre l'esclavage avec Jacques Chirac qui a instauré la date du 10 mai comme journée de commémoration de l'abolition de l'esclavage et en 2001 la loi de Christiane Taubira sur la reconnaissance de la traite et de l'esclavage en tant que crime contre l'humanité. «L'esclavage est une réalité du présent avec 27 millions de personnes concernées, aujourd'hui l'esclavagisme existe encore et certaines personnes, notamment des pays d'Afrique se cachent derrière l'immunité diplomatique dont ils bénéficient avec la convention de Vienne, pour échapper à la loi. Il est important que la jeunesse se mobilise sur le sujet, c'est très vaste et ça existe encore».

Mis à jour ( Jeudi, 12 Mai 2016 06:09 )

 

Journal du 11 mai 2016


Un coup porté au BREXIT, SADIQ KHAN, 45 ans devient maire de Londres

A deux jours de la Journée de l’Europe, un évènement important pourrait bien changer la position du royaume Uni et remettre en cause le BREXIT. Le Saint-Affricain vous en dit davantage.

Le nouveau maire de Londres s'appelle Sadiq Khan. Il a 45 ans. Il est de gauche, mais très pro-business. Il est aussi musulman, ce que les médias du monde entier ont mis en avant, parfois comme premier adjectif, pour le qualifier, ce qui est un peu dommage.
Certes, Sadiq Khan a n’a jamais sa religion, qu’il pratique au quotidien, l'affichant comme "une partie de [son] identité". Il est surtout le fils d’un chauffeur de bus immigré du Pakistan, qui a grandi en HLM avec ses six frères et sœurs, a été élève du secteur public et a réussi ses études de droits, poussé par ses professeurs et est élu depuis 6 ans dans la circonscription populaire de Tooting, dans le sud de Londres.
Son adversaire, le conservateur Zac Goldsmith, était à l’opposé, fils de milliardaire et élu de la circonscription de Richmond Park, dans la riche banlieue sud-ouest londonienne.
Une campagne donc très polarisée, qui a abouti à la victoire de M. Khan, alors que les deux n'étaient pas si éloignés dans leurs promesses. Le maire de Londres est un poste politique de premier rang, mais ne confère que des pouvoirs restreints comme e les transports, le maintien de l'ordre et l’urbanisme.
Leurs programmes étaient quais similaires : lutter contre la spéculation immobilière, réduire celui le prix des transports public, lutter contre la pollution... Sadiq Khan avait en plus promis de refaire de Londres une capitale européenne de la nuit.
Dans un pays où la politique reste l'apanage d'une certaine élite, cet homme au passé modeste conquiert donc une capitale dont le coeur a toujours penché à gauche en agitant la diversité comme étendard….Avocat, spécialisé dans les droits de l'Homme, il présidera pendant trois ans l'ONG Liberty. Très jeune, il adhère au parti travailliste et est élu conseiller municipal de Wandsworth, dans le sud de Londres, en 1994, poste qu'il occupe jusqu'en 2006. En 2005, il abandonne sa carrière d'avocat pour se faire élire député de Tooting, où il vit toujours, avec sa femme Saadiya, avocate, et leurs deux filles adolescentes. Il sera aussi premier musulman à siéger au cabinet d'un Premier ministre britannique.

« Si je gagne, je serai le maire qui unit notre ville, qui réunit les communautés », avait il déclaré, devenant celui qui séduit apparemment aussi bien dans les quartiers pauvres qu'à la City pour ses positions pro-Union européenne.

La victoire de Sadiq Khan est une aubaine pour le camp anti-Brexit, à moins de deux mois du référendum, prévu le 23 juin. Tout au long de la campagne il a répété son souhait de maintenir le Royaume-Uni dans l'UE, notamment pour protéger l'économie de la ville : « Comme maire de Londres, je me battrai pour la City et les services financiers, ce qui commence par jouer un rôle majeur dans le combat contre les partisans d'une sortie du Royaume-Uni de l'Europe ».
Sadiq Khan n'aura aucun mal à entraîner avec lui le peuple de Londres, largement favorable au maintien du Royaume-Uni dans l'UE : les enquêtes les plus récentes montrent que près de deux tiers des Londoniens ne veulent pas d'un Brexit. Il sera alors appuyé par l'Ecosse qui s'est également prononcée lors des élections locales du 5 mai.
Les indépendantistes du SNP (Parti nationaliste écossais) y ont revendiqué une victoire "historique", glanant 63 sièges au Parlement régional qui en compte 129. En s'alliant avec des micro-partis, le SNP devrait donc conserver la majorité. Et se trouver en situation de répondre aux attentes de ses électeurs : près de 76% des Ecossais souhaitent rester dans l'Union européenne. Or, en cas de Brexit le 23 juin, les indépendantistes ont déjà menacé Londres de la tenue d'un nouveau référendum sur l'indépendance de l'Ecosse, après le « non » de septembre 2014 (à 55%). Aujourd'hui plus encore qu'hier, la perte éventuelle du pays d'Adam Smith et la perspective d'une dislocation du Royaume est un argument majeur des anti-Brexit.
Sadiq Khan, peu connu jusque là, est bien un homme d’appareil qui saura fédérer les opposants au BREXIT . Londres pourrait bien ne pas être sa dernière victoire…le chemin vers la 10, Downing Street lui est désormais ouvert…

VLR

Mis à jour ( Jeudi, 12 Mai 2016 06:10 )

 

Journal du 11 mai 2016


Le 8 mai 1945 c'était la fin de la guerre en Europe

Le 8 mai 1945, à 15h00, les cloches de toutes les églises sonnent officiellement la fin de la Seconde guerre mondiale tandis que le général de Gaulle en fait l'annonce radiophonique. La population laisse éclater sa joie. Le 8 mai après-midi et le 9 mai sont déclarés exceptionnellement fériés. La foule envahit les rues, entonnant la "Marseillaise" et des chants patriotiques. La célébration de ce jour de victoire instauré dès 1946 a considérablement évolué jusqu'en 1981, date à partir de laquelle un consensus s'est fait pour consacrer le 8 mai jour férié et jour de fête nationale.

La Seconde Guerre mondiale se termine officiellement en Europe le 8 mai 1945, à 23h01 (heure allemande), au lendemain de la capitulation sans condition de l'Allemagne nazie, signée le 7 mai à Reims.Elle laisse un bilan sans équivalent dans l'Histoire avec plus de cinquante millions de morts militaires et majoritairement civils (400.000 Américains, autant de Britanniques, 600.000 Français, huit millions d'Allemands, dix à vingt millions de Soviétiques etc).

Mis à jour ( Jeudi, 12 Mai 2016 06:11 )

Lire la suite...

 
<< Début < Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Suivant > Fin >>

Page 8 sur 25