LE JOURNAL EN PDF

Cliquez sur l'image
pour lancer le téléchargement
du journal de la semaine.

Saint-Affricain du 12_13_2017

Fichier pdf (4/5Mo)

Recherche
Acrobat Reader

Utilisez Adobe Reader pour visualiser les fichiers PDF du Saint-Affricain.
Vous pouvez le télécharger en cliquant sur l'image ci-dessous.

Télécharger acrobat  reader

Bannière

Journal du 10 mai 2017


La Passacaille a soufflé ses bougies.

" L’occasion était trop belle. Un week-end prolongé et voici donc trois jours pour fêter les 10 fois 3 ans de la Passacaille.
Son chef de chœur Emile Pons pour ceux qui ne s’en souviendraient pas !, avait patiemment recherché sur internet les chorales qui portaient le même nom pour les convier à ce moment. Il semblerait qu’elles soient au nombre de six. Une fois toutes contactées trois avaient répondu favorablement à l’appel du Sud Aveyron. Mais des événements tragiques ont contraint celle de Rouen à devoir se désister et la Passacaille d’Istres dut décliner l’invitation quelques temps avant. Qu’importe la Passacaille de Chambéry était bien là. Samedi 30 avril premier concert en commun dans l’église de St-Affrique devant un public fort de plus de 250 personnes. Emile Pons en introduction fit un bref rappel de l’histoire de la Passacaille brusquoise. La passacaille de Chambéry âgée de 20 ans, proposait un concert, où se côtoyèrent Brahms, Schubert, Part et des chants traditionnels, qui révéla le large éventail de leur travail. La deuxième partie confirmait que ‘la montagne est belle » et fut l’occasion de découvrir la nouvelle tenue de l’ensemble brusquois en partenariat avec la ville de Roquefort. Toutes les autres tenues sont à retrouver dans la superbe brochure éditée pour l’occasion avec le nom des 217 choristes qui pendant un temps ou 30 ans, ont contribué à la vie de la chorale. Les deux chorales se réunissaient pour offrir au public, toujours charmé, deux nocturnes pour chœur de Mozart. Et le concert s’achevait par le Se Canto repris par toute l’assistance.
Le lendemain dimanche les deux mêmes formations offrirent en l’abbaye de Sylvanès un programme avec quelques variantes sous l’acoustique si parfaite des voûtes Un plaisir merveilleux pour les Chambériens, ainsi que pour le chœur d’hommes les Canconnaires d’Albi, qui souhaitant visiter l’abbaye ce jour là, s’était joint aux deux chorales. Plus de 350 personnes dans le public et une véritable standing ovation à la fin du concert où les trois formations chantèrent ensemble. Encore, Bon Anniversaire la Passacaille et à dans… ans !"

Un choriste de La Passacaille

Le mot d’Emile

"Un simple et rapide petit mot pour vous faire partager ma joie  et de fêter avec vous, cet anniversaire, que  je ne pouvais envisager que dans un rêve.
Et pourtant, la chorale  que j’ai créée, existe depuis septembre1987. Cela fait 30 ans que notre expérience commune a commencé.
Je suis très heureux de vous retrouver, vous « mes choristes » actuels et anciens, en cette occasion, et j’en profite pour exprimer ma profonde reconnaissance à toutes celles, et à ceux qui ont contribué depuis le début, à l’existence et à la vie de la chorale. C’est d’abord, à chacun d’entre vous, les 200 chanteurs, présents ou non ce soir, que la Passacaille doit sa longévité.
Depuis 30 ans, nous sommes inséparables. Ce fut une vraie expérience, et les témoignages de chacun m’ont souvent surpris par leur force, leur richesse de vie, par la profondeur des sentiments ressentis. 
Ce qui nous a rassemblé au long de ce temps commun est bien entendu le plaisir de chanter, la beauté, parfois discutée, des chants à plusieurs voix, la découverte commune de la richesse des concerts, l’émotion des animations, des festivals  auxquels nous avons participé.  Mais c’est aussi, pour beaucoup, un chemin parcouru individuellement vers une meilleure connaissance de soi, de sa voix, de sa relation aux autres, de son engagement. Oui, la chorale est un lieu de vie, et le groupe est bien vivant. La joie de chanter, chacun la connaît et l’a expérimentée. Le chant polyphonique  a ceci de particulier qu’il nous aide à exécuter ensemble, une création sonore au-delà de notre limite personnelle. 
Le résultat est apprécié des auditeurs. Bravo donc à chacun d’entre vous, de leur donner du plaisir.

Merci aussi à tous, pour ce que vous m’avez fait découvrir, pour ce que vous m’avez fait partagé, pour ce que vous m’avez donné Je tiens à remercier (mes bras droits) les présidents  Vitto Pizzo, Jacques Prieu (dcd) , Jean Michel Saumade Claudine Bonnet, Jean Claude Poinssot, André Gozzi ainsi que   les membres de chaque bureaux, qui se sont succédés depuis 30 ans. Ils m’ont accompagné, secondé, soutenu, dans le sérieux et la bonne humeur. Plus de 200 personnes sont passées à la chorale et nous gardons le souvenir de tous ceux qui nous ont quittés.  Merci aujourd’hui à chacune et à chacun d’être ce qu’il ou elle est, joyeux, présent et attentionné.

Pour terminer, un merci tout particulier à ceux qui me sont proches, mes amis fidèles, mon épouse Juliette (qué patience !..). Ils et elles sont également des artisans de la réussite de la chorale par leurs attentions, leurs soutiens dans les moments faciles comme dans les autres. Vous m’en voudriez, à raison, si j’oubliai dans mes remerciements, celles et ceux, ils sont nombreux, qui ont travaillé pour que la fête d’aujourd’hui soit belle. Merci donc aux petites et aux grandes mains qui ont préparé la fête.  Un grand merci à tous nos partenaires, publics et privés qui depuis bien des années nous soutiennent et m’ont fait personnellement confiance.  Si vous le permettez un grand merci à mon ami, et ami de La Passacaille Bernard Sirgue, pour son soutien sans faille depuis de nombreuses années

En résumé, un grand MERCI à toutes et à tous et joyeux et bon Anniversaire à la chorale !! Vive la Passacaille."

Emile Pons

Mis à jour ( Mardi, 09 Mai 2017 10:58 )